Revue de presse – ToulÉco

Kraft & You est une start-up spécialisée dans les accessoires de rangement, confectionnées à partir d’une matière 100% végan. Une idée qui a germé dans l’esprit de Philippine de Renty, désormais à la tête de cette entreprise qui séduit particuliers et professionnels.
C’est un cuir végétal à l’allure de papier kraft (d’où le nom de la startup), en plus résistant, lavable et pliable, qui a changé la vie de Philippine de Renty. Cette passionnée de déco trouve que cette matière un peu étrange est parfaite pour confectionner des accessoires de rangement (bacs à jouets, vide-poche, cache-pots, etc.). La jeune femme, graphiste depuis une quinzaine d’années, d’abord chez Milan Presse puis en freelance, y voit un nouveau défi professionnel à relever. C’est le début de Kraft & You.
Elle démarre l’aventure en 2017 avec une amie couturière, poursuivant en parallèle son travail de graphiste indépendante. Quelques mois plus tard, elle décide de se consacrer à temps plein à l’entreprise. Sa camarade ne la suit pas. La voilà seule aux manettes. Pour tout ce qu’elle ne peut réaliser elle-même (étiquetage, gravure, impression, etc.), Philippine de Renty fait appel à des prestataires toulousains. De plus en plus de clients professionnels se tournent vers elle : « Nous avons démarré avec des particuliers, puis les professionnels sont devenus les clients principaux de Kraft & You. Des restaurants et des traiteurs, pour des corbeilles à pain, ou des entreprises comme le Slip français ou Repetto, pour des panières à recyclage. En 2019, plus de 70% de la clientèle étaient des entreprises. Leur panier moyen était de 500 euros contre 60 euros pour les particuliers. Notre croissance était de 20% », explique Philippine de Renty.
Mais la crise sanitaire est passée par là. La startup a subi une perte d’activité de 50% avec la mise à l’arrêt de l’événementiel et de la restauration, il a fallu se concentrer sur le grand public. La chef d’entreprise y a vu l’occasion de discuter davantage avec ses clientes, les femmes étant plus nombreuses que les hommes à acheter chez Kraft & You : « Ce sont elles qui m’inspirent. En dialoguant avec elles, je visualise de nouveaux modèles, de nouvelles idées de messages humoristiques », explique la graphiste et chef d’entreprise.
En 2021, la jeune pousse va s’installer au Grand Marché (ex-Min), lieu stratégique du monde économique toulousain. Si l’économie redémarre et que les affaires vont bien, elle pourrait envisager une levée de fonds. À long terme, Philippine de Renty « aimerait embaucher des salariés pour avoir son propre atelier de confection ». La dirigeante qui dit « être, comme beaucoup de gens, de plus sensible à la question du développement durable » est « fière » que le cuir qu’elle utilise, fait à partir de fibres de bois naturelles « soit végan, réutilisable et sans substances nocives ». Cette drôle de matière a fait grandir en elle une fibre écolo.
Matthias Hardoy

 Retrouver l’article dans son contexte ici

20 réflexions au sujet de “Revue de presse – ToulÉco”

  1. Pretty section of content. I just stumbled upon your web site and
    in accession capital to assert that I get actually
    enjoyed account your weblog posts. Any way I will be subscribing to your augment and even I
    achievement you get admission to constantly fast.

Laisser un commentaire